The Truth for Kyle Brennan

Scientology & the Death of Kyle Brennan

La mort de Kyle Brennan et l’Église de scientologie –

 

Kyle's Birthday Photo for Face Book

Avril 2, 1986-Fevrier 16, 2007

Kyle Brennan Né à Meriden, au Connecticut, en 1986, mon plus jeune fils, Kyle, était intelligent, créatif et sociable. Comme de nombreux jeunes, Kyle souffrait d’anxiété et de dépression légères. Son psychiatre lui avait prescrit le Lexapro, un médicament psychiatrique de bonne renommée. Kyle n’était pas scientologue.

La scientologie et la psychiatrie L’Église de scientologie voue une haine extrême et sauvage à l’égard de la psychiatrie. Selon une des doctrines fondamentales de cette organisation, la psychiatrie et les médicaments psychiatriques sont néfastes. Les scientologues croient que la psychiatrie est une pseudoscience nazie. La scientologie se considère en guerre contre la psychiatrie.

Le scientologue Tom BrennanEn 2007, Tom Brennan, scientologue de longue date, vivait à Clearwater, le siège mondial de la scientologie, en Floride. Il travaillait pour l’Église, et il habitait un appartement situé en face d’un centre de formation scientologue. Son « auditeur » (ou conseiller spirituel) à cette époque était Denise Miscavige Gentile, sœur jumelle de David Miscavige, le controversé chef de l’organisation. Brennan tentait de recruter Kyle à la scientologie, mais Kyle résistait. Lorsque Kyle visite Brennan à l’été de 2006, on lui dit que la scientologie est tout ce dont il a besoin, qu’il n’a pas besoin de poursuivre ses études collégiales. Pendant cette même visite, Kyle entend la nouvelle femme de Brennan, elle aussi profondément scientologue, parler de lui comme d’un « ennemi de l’Église ».

Les voyages de Kyle en 2006-2007Peu après le jour de l’Action de grâce (fin novembre) 2006, Kyle quitte Charlottesville pour voyager à travers les États-Unis. Kyle prend d’abord un avion pour Waterloo, en Iowa, où se trouve un collège communautaire qu’il songe à fréquenter. Puis il s’envole vers Maui, à Hawaï, où il campera sur la plage. Juste avant son départ, j’avais obtenu le Lexapro qui lui était prescrit. En préparation pour son voyage, Kyle avait acheté un autre contenant de son médicament psychiatrique.

Le séjour de Kyle à ClearwaterKyle arrive à Clearwater le 8 février 2007. Il avait décidé de rendre visite à son père avant de rentrer à Charlottesville. Brennan reçoit Kyle dans son appartement et lui donne sa propre chambre. Au téléphone, je demande à Brennan de veiller à ce que Kyle prenne son médicament. Il affirme qu’il le fera. Au contraire, Brennan continue de prêcher la scientologie à Kyle, lui disant que les vitamines recommandées par la scientologie lui feraient plus de bien que son Lexapro. Le jeudi, 15 février, Kyle marche cinq kilomètres pour se rendre à la succursale de sa banque et il dépose de l’argent pour maintenir son compte d’épargne actif. Le soir du 16 février, Kyle fait des appels à des avocats spécialisés en préjudices corporels pour demander de l’aide.

La mort de KyleKyle meurt d’un coup de feu à la tête le soir du 16 février dans l’appartement de Tom Brennan à Clearwater. La pièce dans laquelle les ambulanciers trouvent le corps de Kyle était, selon la déclaration de Brennan, sa chambre à coucher, et non celle de Kyle. À côté du corps se trouve un revolver Taurus .357 Magnum. La tête de Kyle gît à l’intérieur d’un panier à linge. Le Lexapro de Kyle est retrouvé, placé sous clé dans le coffre du véhicule de son père. Selon les premières informations que nous avons reçues, nous croyons que Kyle est mort vers 23h. Brennan a appelé le service d’urgence 911 à minuit 10, après avoir d’abord appelé son « aumônier Denise » pour lui demander conseil. L’appel que j’ai reçu à 1h pour m’informer du décès de Kyle provenait ni du père de Kyle, ni de la police de Clearwater, mais de Gerald Gentile, le mari de Denise Miscavige Gentile. Ils s’étaient rendus en voiture à l’appartement de Brennan ce soir-là.

Le « maniement » scientologueEn 2010, nous avons appris que la mort de Kyle a eu lieu seulement 36 heures après que Tom Brennan ait reçu des ordres écrits émis par la « Flag Service Organization » de la scientologie (le « siège spirituel » de l’Église, situé à l’hôtel Fort Harrison, à Clearwater) et lui commandant de « manier » Kyle. En scientologie, « manier » signifie gérer une situation, éliminer un problème. Pour les scientologues, mon fils était un « ennemi de l’Église », simplement parce qu’il consultait un psychiatre et prenait du Lexapro. En plus de sa haine contre la psychiatrie, la scientologie enseigne que l’éthique ne s’applique pas quand il s’agit de « manier » un « ennemi de l’Église ». Pour citer le fondateur L. Ron Hubbard : « Un ennemi … peut être privé de ses biens, ou blessé par n’importe quel moyen, … On peut [le] tromper, le poursuivre en justice, ou lui mentir, ou le détruire. » Brennan a reçu l’ordre de « manier » son fils ou faire face aux conséquences. La confiscation du médicament psychiatrique de Kyle était un volet du « maniement » ordonné par l’Église, mais jusqu’où le scientologue Brennan est-il allé pour rester dans les bonnes grâces de l’Église?

L’enquête policière scandaleusement bâclée – Les policiers de Clearwater et le personnel médical d’urgence arrivent à l’appartement de Brennan quelques minutes à peine après son appel au 911. Le patrouilleur débutant Jonathan Yuen est nommé responsable de la scène de crime. Le lendemain, le détective Stephen Bohling assume la responsabilité de l’enquête. Celui-ci n’a jamais visité l’appartement de Brennan. Bohling a dit à notre famille que la police « n’a jamais vérifié l’arme ou la scène pour rechercher des empreintes digitales. » Il a menti. Le rapport de police indique que les mains de Kyle ont été examinées pour dépister des résidus de tir. Ce test a été soustrait d’une analyse approfondie par le détective. L’arme avait également été examinée pour déceler des empreintes digitales. Ce test s’est avéré négatif—il n’y avait pas d’empreintes ou de détail des crêtes sur le Taurus. Il n’y avait pas de sang non plus. Quelqu’un l’avait bien essuyé. La balle qui a tué Kyle n’a jamais été retrouvée. Le médecin légiste a jugé la mort de Kyle comme un suicide, précisant qu’une note de suicide a été trouvée sur le corps. (La police a par la suite admis qu’il n’y avait aucune note.) Sans la balle fatale, sans test de résidus de tir, et avec une arme sans empreintes, on ne peut pas identifier la personne qui a appuyé sur la détente de l’arme qui a tué mon fils, et on ne peut même pas savoir s’il a été tué par l’arme retrouvée sur les lieux.

Les mensonges de Tom Brennan au sujet de l’arme et ses munitionsBrennan a livré plusieurs explications contradictoires à propos du Taurus et ses munitions. Selon ce qu’il a dit au patrouilleur Yuen : le pistolet n’était pas chargé; il était rangé dans une pochette verte; Brennan ignorait où les munitions étaient entreposées; et Kyle ignorait que l’arme se trouvait dans l’appartement. Brennan a cependant déclaré au détective Bohling qu’il savait où trouver les munitions et qu’elles étaient dans la pochette verte avec l’arme. Au cours de sa déposition sous serment, par contre, Brennan a affirmé qu’il ignorait si l’arme était chargée ou non, que les munitions n’étaient pas dans la pochette verte avec l’arme, et qu’il avait montré le Taurus à Kyle juste avant d’emmener Kyle et son frère aîné Sean à un champ de tir local. C’est là que Brennan prétendait avoir acheté les cartouches. Sean a toutefois précisé dans une déclaration assermentée qu’ils sont allés au champ de tir local Fowler, mais sans le Taurus .357. Au contraire, ils ont loué un Heckler & Koch USP .45 et le champ de tir Fowler a fourni les munitions. Évidemment, les munitions de calibre .357 et .45 ne sont pas interchangeables. Mais alors, où les balles .357 ont-elles été achetées? La pochette verte n’a pas été récupérée de la scène de crime.

Les chronologies divergentes de Tom Brennan Brennan nous a d’abord dit que, le soir du décès de Kyle, il est arrivé à son appartement à 22h30 après un repas avec des amis. Il a par la suite changé sa version en disant qu’il est rentré entre 23h10 et 23h15, après avoir passé la journée à vendre des livres dans une foire et fait escale chez Denise pour emprunter un livre. Sa première version le situe dans l’appartement au moment du décès de Kyle. Mais même si la deuxième version était vraie, pourquoi a-t-il fallu une heure pour que Brennan appelle le service d’urgence 911? Pourquoi a-t-il menti au sujet de ses allées et venues? Le détective Bohling a été informé des versions contradictoires de Brennan, mais il n’a jamais contesté sa véracité. Dans le rapport de police, Bohling a d’ailleurs renchéri sur l’alibi de Brennan en affirmant que « Thomas Brennan est rentré chez lui vers minuit … »

La poursuite pour mort injustifiée Une poursuite pour mort injustifiée a été intentée le 17 juin 2010 au tribunal fédéral de grande instance du Middle District de Floride, Division de Tampa. Les défendeurs nommés étaient Tom Brennan, Denise Miscavige Gentile et son mari, Gerald Gentile, l’Église de scientologie et la «  Flag Service Organization, Inc. » Les défendeurs ont présenté une requête en jugement sommaire, et elle a été accordée le 6 décembre 2011. Nous avons porté cette décision en appel, mais nous avons perdu.

Les mensonges de Denise Miscavige et Gerald Gentile Les Gentile ont tout au début nié leur relation avec Brennan, nié que Denise était un « auditeur » scientologue, et nié que Denise était l’ « auditeur » de Brennan. Ils ont également d’abord nié que Denise s’était rendue à l’appartement de Brennan le soir du décès de Kyle. Par ailleurs, ils avaient prétendu que Gerald m’avait téléphoné de leur domicile. Il a par la suite été démontré que toutes ces affirmations étaient des mensonges. Les documents scientologues prouvent le statut de Denise à titre d’ « aumônier » et qu’elle était en fait l’ « aumônier » de Brennan—ce qui signifie qu’ils avaient eu une relation très étroite. Gerald Gentile a subséquemment avoué que lui et sa femme s’étaient rendus à l’appartement de Brennan et que c’est de là qu’il m’a téléphoné. Quand on leur a demandé des précisions au sujet de l’alibi de « l’emprunt d’un livre », Denise et Brennan ont tenu des propos contradictoires.

L’ordinateur portable de KyleChose troublante, l’ordinateur de Kyle—au lieu d’être saisi par la police—a abouti au domicile de Miscavige et Gentile peu après sa mort. Quand l’ordinateur a été renvoyé en Virginie, la belle-sœur de Kyle, spécialiste en technologie informatique, en a analysé le contenu. Elle a constaté que l’ordinateur avait été mis en marche à peine quelques heures après la mort de Kyle, le samedi, 17 février. Des fichiers avaient ensuite été supprimés.

Les mensonges des policiers et du médecin légiste Le détective Bohling et le médecin légiste Martha Scholl ont menti en affirmant qu’ils avaient communiqué avec le psychiatre de Kyle et en déclarant dans le rapport de police que « Le médecin a confirmé que Kyle manifestait des signes précurseurs de schizophrénie, dont paranoïa et délires, et … il a ajouté qu’il n’avait pas connaissance d’effets secondaires graves qui découleraient d’une cessation soudaine de prise de Lexapro. » Toutefois, le psychiatre de Kyle a déclaré sous serment qu’il n’a eu absolument aucun contact avec Bohling ou Scholl et que leurs affirmations l’ont laissé « perplexe et sidéré ». Il a souligné qu’il était « lié par une obligation de confidentialité » qui l’empêche de dévoiler « des informations concernant le traitement d’un patient ». Sous serment, il a déclaré que « le diagnostic de Kyle était d’anxiété et dépression légères », et qu’il y a de graves effets secondaires découlant d’une cessation soudaine de prise de Lexapro, surtout pour une personne de l’âge de Kyle.

En conclusion –Tout cela—les mensonges, la mauvaise gestion des informations, les entraves à la justice—sévit au dépens d’un étudiant qui avait vingt ans et dont l’existence—aux yeux des autorités puissantes et corrompues à Clearwater—ne valait absolument rien.

 En 2007, Kyle Brennan, mon fils, un jeune de vingt ans tourné vers l’avenir, est mort à Clearwater, en Floride, dans des circonstances extrêmement suspectes pendant qu’il visitait son père scientologue. (C’est à Clearwater que se situe le siège de la scientologie.)  Nous avons perdu la poursuite pour mort injustifiée que nous avons intentée contre le père de Kyle et d’éminents scientologues qui étaient impliqués, ainsi que contre l’Église de scientologie. À cause des frais juridiques qu’il a fallu engager, nous n’avons pas encore procuré une pierre tombale adéquate pour notre fils bien-aimé. Pourriez-vous nous aider?

https://www.paypal.com/cgi-bin/webscr?cmd=_s-xclick&hosted_button_id=5KLKTR72QPN9J

Si vous avez des questions, communiquez avec Victoria à vbreton2062@aol.com. (Pour de plus amples renseignements sur les événements fort douteux entourant la mort de Kyle, sur l’enquête policière extrêmement viciée, et sur les faux témoignages des défendeurs, veuillez consulter le blog « The Truth for Kyle Brennan » à vbreton2062.wordpress.com.)

 Kyle Photo for Blog

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: